top of page

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles !

Dernière mise à jour : 29 nov. 2023


Montgeron en Commun s’est mobilisé en ce samedi 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles !

C’est un problème mondial et c’est un problème que nous connaissons toutes et tous intimement, parce que nous l’avons vécu d’une manière ou d’une autre, à titre personnel ou parce que c’est arrivé à une soeur, une mère, une cousine, une amie…

Les Nations-Unies l’affirment : la violence à l’égard des femmes et des filles demeure la violation des droits humains la plus répandue dans le monde et pourtant la moins visible.

Or on ne peut pas combattre l’invisible. Nous sommes réuni.e.s aujourd’hui à l’initiative de Montgeron en Commun pour le rendre visible.

C’est ce que nous avons fait :

  • En présentant le violentomètre aux lycéennes et lycéens ce jeudi 24 au soir et ce samedi 25 dans la matinée

  • En utilisant les panneaux d'affichage libres pour visibiliser la cause

  • Et en nous rassemblant ici et maintenant parce qu’il faut vraiment mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles !

Quelques chiffres au niveau mondial:

Et derrière ces chiffres, nous pensons à nos sœurs qui vivent dans ces pays où règne une violence d’Etat à l’encontre des femmes ! À celles qui sont les premières victimes des guerres où le viol devient une arme…

L’ONU l’affirme sur son site aujourd’hui : Aucun pays n’est sur le point d’éliminer les violences infligées par un partenaire intime, aucun n’y met suffisamment les moyens, pas même la France qui a pourtant déclaré ce combat comme grande cause nationale

La France où les chiffres sont alarmants :

  • Aujourd’hui 121 femmes tuées par leur partenaire en 2023 (118 en 2022)

  • 1 femme sur 2 a déjà subi une violence sexuelle au cours de sa vie

  • 16% des français·e·s ont subi une maltraitance sexuelle dans leur enfance

  • Dans 91% des cas de violences sexuelles, les femmes connaissent les agresseurs

  • 213 000 femmes victimes de violences de la part de leur conjoint ou ex-conjoint chaque année

  • Près de 80 % des femmes handicapées sont victimes de violences, elles sont 4 fois plus susceptibles de subir des violences sexuelles que le reste de la population féminine

  • Près de 100 000 (94 000) femmes sont victimes de viol ou tentatives de viol chaque année pour seulement 1 000 condamnations.


Aujourd’hui nous irons manifester à Place de la Nation à Paris aux côtés du collectif #Noustoutes qui demande la mise en place d’un budget minimal de 2,6 milliards d’euros pour la lutte contre les violences de genre et l’adoption de politiques publiques adaptées !


Venez avec nous !!! La lutte continue




23 vues0 commentaire
bottom of page