Conseil communautaire - 12 juin 2020

Quelques retours de l'étrange réunion d'entre-deux tours

du conseil communautaire de la CAVYVS

Montgeron en Commun,  représentée par Céline Ciéplinski, a participé au Conseil Communautaire de notre agglomération de Val d'Yerres Val-de-Seine qui s'est tenu vendredi 12 juin 2020 sans public à l'Astral. 

Dans l'attente du second tour des élections municipales du 28 juin 2020 pour les communes de Crosne et d'Epinay-sous-Sénart, cette réunion rassemblait à la fois des élus entrants et des élus sortants. Le Conseil d'Installation est lui programmé pour le dimanche 5 juillet 2020.

 

Nous avons voté contre la forte augmentation de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) pour l'ensemble des communes du Val-de-Seine où la gestion est assurée par le Siredom : plus de 14% de hausse à Montgeron ! 

La taxe foncière et les charges locatives à la hausse impactées seront difficiles à assumer pour les ménages en pleine crise économique post-pandémie.

La hausse est notamment due à une prévision d'augmentation de 2500 tonnes des déchets et nous regrettons qu'ilne nous ait pas été présenté de plan d'actions visant à la réduction du volume de déchets : 

- en développant la valorisation et le réemploi comme le fait la Ressourcerie de Montgeron, 

- en agissant auprès des industriels et commerçants pour les encourager à diminuer les emballages 

- et en consacrant une part du budget à la sensibilisation de la gestion des déchets  de l'ensemble des habitant·e·s, des familles. 

Nous n'avons pas non plus eu d'élément concret d'information sur une éventuelle convergence en matière de traitement des déchets entre Val d'Yerres (134 euros par habitant géré par le Sivom) et Val de Seine (138 euros par habitant géré par le Siredom). 

Nous attendons davantage de transparence et de volontarisme politique de l'agglomération !

 

Nous avons voté favorablement à l'abondement de notre communauté d'agglomération au fonds "Résilience et collectivités" et géré par InitiActive : il est indispensable de soutenir rapidement et fortement notre tissu économique local et de préserver l'emploi. La délibération a d'ailleurs été adoptée à l'unanimité.

L’objectif est de créer une solution de financement pour les entreprises PME et TPE, les travailleurs indépendants, les professions libérales et les structures de l’ESS franciliennes pour lesquelles les réponses bancaires ne sont pas ou plus possibles (refus de prêt, seuil d’endettement maximal atteint), et qui se retrouvent exposées à un risque de faillite dans les 3 à 6 mois qui viennent, alors qu’elles étaient viables avant la crise sanitaire.

Le « Fonds Résilience Ile-de-France & Collectivités » se caractérise par l'octroi d’avances à ces structures employant moins de 20 personnes à temps plein afin de faciliter la reprise et la continuité de l’activité dans un contexte de déconfinement.

 

Motion pour le soutien de l'Etat aux transports franciliens : Nous avons voté à l'unanimité pour que l'Etat soutienne Île de France Mobilité afin d'éviter la répercussion sur le tarif du Navigo. 

 

Nous avons rejoint également l'ensemble des élus du territoire de notre agglomération en protestant unanimement et vigoureusement contre le report unilatéral par SNCF réseau, du Projet NexTEO (nouveau système d'exploitation des trains Est-Ouest) sur les branches B et D du RER.  Son déploiement sur le RER D permettrait d'ajouter un troisième train au quart d'heure. Les habitants du Val d'Yerres Val-de-Seine ont besoin d'un meilleur service de transport ferroviaire et le plus rapidement possible !

_Celine.png

CÉLINE CIÉPLINSKI