icone eco titre.jpg

Chères Montgeronnaises et chers Montgeronnais,

Les sujets environnementaux, qu’ils soient locaux comme le bruit, la pollution de l’air ou de l’eau, le recyclage des déchets, la dégradation des espaces naturels, la perte de biodiversité… Ou bien planétaires comme le changement climatique ou la pollution des océans, ont atteint un seuil critique qui interpelle chacun.e.

Le projet de territoire du Val-d’Yerres / Val-de-Seine évoque une nécessaire « transition ». Mais la droite locale ne l’aborde que sous les aspects de la préservation des espaces naturels et évoque timidement les énergies renouvelables.
Pour Montgeron en Commun comme pour la plupart des ONG 
(www.pacte-transition.org), la transition se doit d’être aussi démocratique et participative. Pourquoi ?

Pour relier en matière d’écologie le dire et le faire : Par exemple, la rénovation « esthétique » du centre ville témoigne que sans l’écoute des habitant.e.s, la majorité sortante est passée à côté des enjeux environnementaux et sociaux. Ce projet a été réalisé sans vision de long terme : la place de la voiture n’a pas été reconsidérée au profit des piétons et du vélo. Pire, elle tourne le dos à ces mêmes enjeux : construction d’une résidence senior de luxe (loyers > 2500 euros) en cœur de ville qui saccage le poumon vert du jardin arboré des frères de Picpus.

C’est donc du vote des citoyens que dépendra les 15 et 22 mars prochains, l’engagement d’une vraie transition - écologique, sociale et démocratique - qui permettra d’assumer collectivement des choix écologiques ambitieux pour tous les quartiers.

01

        LA MOBILITÉ ACTIVE, C’EST AUSSI SE RENCONTRER AU COIN DES RUES
Montgeron doit redonner une place de choix au vélo, à la marche tout en visant l’inclusion du plus grand nombre (enfants, personnes âgées et en situation de handicap). Ces pratiques doivent être encouragées, car elles sont économiques, propres et envahissent peu l’espace public. Cela veut dire :
> Sécuriser les traversées des enfants et des personnes à mobilité réduite par des feux, garantir l’accessibilité sur l’ensemble du territoire.
> Aménager un réseau continu d’itinéraires cyclables pour relier les quartiers aux commerces, écoles, gymnases, gares,… Prévoir les parkings sécurisés nécessaires à la dépose des vélos, gratuits, avec des bornes de recharge. Soutenir la création d’un atelier de réparation de vélos solidaire.
> Impulser/soutenir la relance des pédibus pour accompagner les enfants à l’école.

       AMÉLIORER LES TRANSPORTS EN COMMUN LOCAUX
Nous proposons notamment de :
> Négocier une ligne reliant les gares de Montgeron et Vigneux, via l’Oly.
> Augmenter la fréquence des lignes reliant le Réveil matin à la gare de Villeneuve-Saint- Georges et de Montgeron.
> Aller graduellement vers la gratuité des transports en commun en commençant par les plus fragiles (seniors, jeunes, chômeurs).

02

PONTSURSEINE.jpg

 TRANSPORTS 

Un viaduc sur la Seine - Un projet du passé

Le 15 mai 2019, le conseil départemental de l’Essonne lançait une première consultation publique sur son projet pour un nouveau franchissement de la Seine entre Vigneux-sur-Seine et Athis-Mons devant permettre une meilleure desserte du bassin d’emplois d’Orly / Rungis depuis la rive droite de la Seine...

LOGO_Asso_MeC_Couleur_horiz.jpg
Fb vert.png
insta jaune.png

Crédit photos : Raphaël Rippe-Pignaud

Photographie au drone : Hélices et Caméra

Abonnez-vous à notre lettre d'information