top of page

Convention transfert maîtrise d’ouvrage requalification D50

Les interventions du groupe Montgeron en Commun

au Conseil Municipal du 14 décembre 2021


7. Convention transfert maîtrise d’ouvrage requalification D50

Vote : ABSTENTION

Prise de parole : Elise


Déclaration :


Votre précédent mandat et celui-ci sont marqués par de gros travaux de voirie et par la requalification de l’avenue de la République, cette politique a été maintenue malgré l'émergence des besoins sociaux et économiques des populations liés à la pandémie.


En effet une première phase de travaux a été menée en 2018/2019 entre le Clos Galant et la médiathèque pour 3,2M€ financé par le département.


Une seconde phase en 2021 entre le Clos Galant et le carrefour de la RD 31 au niveau de la rue René Cassin et du Général Lelong 542 000€ financé par le département, 3ème phase aujourd’hui entre la rue des Bois et la rue Gaston Mangin pour un coût estimé à 628 000€ TTC. Cette phase a un coût prévisionnel pour la commune de 2 177 500€TTC.


Le département est très bienveillant pour les travaux de voirie de la ville de Montgeron, avec au total 4 370 000€ de subvention accordés. Mais ne nous trompons pas qu’il s’agisse de subventions départementales ou d’un financement communal, ce sont nos impôts locaux qui financent cela.


De récents événements ont une fois de plus montré que les quartiers de l’Oly et de la Forêt ainsi que leurs habitants nécessitent une vraie politique de la ville qui va au-delà, pour combattre la précarité sociale, les trafics en tout genre, les incivilités de voisinage et un climat délétère.


Madame le Maire, quand allez-vous vous saisir de ces sujets et vous occuper réellement de TOUS les quartiers pour qu’à nouveau il fasse bon y vivre ?


Quand allez-vous mener une politique sociale, humaine et culturelle pour les populations qui sont éloignées de l’avenue de la République ?


Combien de deniers publics sont consacrés à ces quartiers (hors travaux d’urbanisme évidemment) ?


Votre politique est manifestement insuffisante au vu de la dégradation des conditions de vie dans ce quartier depuis près de 7 ans maintenant.


La rénovation de l’avenue de la République si elle était nécessaire sur certaine portion, n’est surement pas la priorité en période de pandémie et de crise sociale ! Les sommes astronomiques accordées par la ville et le département pour la requalification de l’avenue de la République, nous rappellent que l’argent existe et qu’il est possible de le mobiliser pour des sujets qui semblent primordiaux. Nous avons là une vraie divergence de vue et une vraie divergence de vision sur la politique de la ville. Vous auriez pu étaler dans le temps les travaux avenue de la République, réaliser une rénovation moins coûteuse et plus adaptée aux besoins actuels et futurs des habitants afin de dégager des financements pour d'autres priorités.



41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page