Gestion de la crise sanitaire, allons plus loin!

L'oasis.jpg

Six semaines après les élections municipales et la mise en place du confinement, Madame la maire a  convié   le vendredi 24 avril l'ensemble des élus (actuels et nouveaux) à une réunion en visio sur la situation du COVID19 à Montgeron.

 

Nous regrettons que, malgré notre demande, il n'y ait eu aucun engagement de la part de Madame la Maire pour informer régulièrement les élu·e·s et encore moins pour faire évoluer sa gouvernance vers plus de dialogue et de concertation. Nous continuerons à réclamer plus de démocratie au sein du Conseil Municipal et plus de démocratie participative en général.

 

Plusieurs actions ont été engagées auprès des plus vulnérables, nous saluons le travail des agents municipaux et notamment du CCAS et celui des associations de Montgeron (Amadpa, Association des Familles, ICRA, La Croix Rouge, Le Pied à l'Etrier, Secours Populaire Français, etc.) pour venir en aide aux personnes âgées et aux familles qui se retrouvent dans des situations de précarité ou d'isolement.

Nous considérons néanmoins que la municipalité doit aller plus loin tant sur le nombre de personnes concernées que sur l'éventail des actions.

Nous n'avons pas perçu de volontarisme de la majorité pour "aller vers" les foyers qui se retrouvent en difficulté du fait de la crise actuelle ni pour coordonner les différents acteurs d'aide. Suite à notre demande, la maire s'est seulement engagée à renforcer la communication sur les différents dispositifs existants.

Les différentes manifestations municipales annulées en mai/juin/juillet devraient permettre de dégager des budgets qui pourraient être réaffectés vers la solidarité :

- Nous réclamons des aides financières exceptionnelles aux plus démunis afin qu'ils puissent faire face à d'éventuels perte de revenus et/ou à la hausse du panier moyen de courses alimentaires.

- Nous déplorons l'absence d'initiative envers les bailleurs sociaux pour annuler/reporter/échelonner les loyers des foyers étant impactés par la crise actuelle.

 

D'autre part, notre demande pour la mise en place d'une réelle concertation, avec l'ensemble des parties prenantes concernées, en vue de la réouverture des crèches et des écoles dans de bonnes conditions sanitaires n'a pas été entendue. Madame la Maire indique être en relation avec le rectorat, l'inspection académique, les directeurs d'école et qu'une information sera transmise aux parents d'élèves. Cela n'est clairement pas suffisant! Il est nécessaire d'associer aux décisions tous les acteurs intervenants au sein des structures scolaires et de la petite enfance afin de s'assurer que les enfants, les élèves et le corps enseignant travailleront dans les meilleures conditions.

Le Conseil Local Éducatif que nous préconisons dans notre programme pourrait être le véritable lieu et outil de concertation aussi dans cette situation exceptionnelle de crise.

 

Comptez sur les élus de Montgeron en Commun pour réclamer sans cesse davantage de transparence, de  concertation et de solidarité !

 

Pour Montgeron en Commun

Céline CIEPLINSKI, Elise BILLEBAULT, Rémi HACKERT